ESPACE
SITE ACADÉMIQUE des Lettres-Histoire-Géographie | ACADÉMIE de GUYANE

Le risque industriel en Guyane

Qu’est ce que le risque industriel ?

Le risque industriel se caractérise par la possibilité qu’un accident industriel se produise au sein d’une installation classée pour la protection de l’environnement et occasionne des dommages plus ou moins importants aux personnes, aux biens ou à l’environnement sur un territoire.

Qu’est-ce que la norme "seveso" ?

La directive Seveso est le nom générique d’une série de directives européennes qui imposent aux États membres de l’Union européenne d’identifier les sites industriels présentant des risques d’accidents majeurs, appelés « sites Seveso », et d’y maintenir un haut niveau de prévention. Elle tient son nom de la ville de Seveso, en Lombardie (Italie) où l’usine Icmesa explosa le 10 juillet 1976, répandant un nuage de dioxine sur toute la région, provoquant une hausse du taux de cancers.
risque SEVESOPDF - 270.1 ko
apave

Et en Guyane ?
L’image d’un territoire recouvert par la forêt ne doit pas faire perdre de vue que la Guyane compte un important risque industriel.
Les autorités dénombrent 45 Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) sous le régime de l’enregistrement4 et 84 sous celui de l’autorisation. Parmi celles-ci, vingt et un relèvent du régime Seveso au 13 novembre 2019 : seize « seuil haut »6 et cinq « seuil bas »7. Ce décompte peut varier en fonction de l’évolution de l’activité des entreprises ou des efforts de réduction des risques à la source par les exploitants.
Quatre plans de prévention des risques technologiques ont été mis en place afin de prévenir les risques aux abords des sites les plus sensibles.
risques DRIRE Antilles -Guyane
catalogue géorisque
ce risque est essentiellement lié à trois activités :

-lié à l’activité spatiale
avec trois types de lanceurs, les sites se sont multipliés.
JPEG - 219.3 ko
les usines d’oxygène et d’hydrogène liquides, les sites d’essais contaminent l’eau et l’atmosphère.
JPEG - 204.3 ko
La Brigade sapeurs pompiers de Paris procède à un rinçage d’un Véga (cliché CNES)
risque industriel CNES

- lié à l’activité aurifère

L’Orpaillage légal ou illégal repose sur l’utilisation massive de mercure et d’arsenic qui sont rejetés dans les eaux. Les lits des cours d’eau sont détruits, tandis que l’extraction en puits mite le terrain, le rendant particulièrement sensible aux glissements. L’activité illégale hors de tout contrôle pose de plus d’importants problèmes humains. (braconnage, pollution, trafics d’armes, de drogue et d’êtres humains).
JPEG - 9.2 ko
Dieu Merci, exemple de placer cyanurisé
L’or est une substance relevant du régime général des mines, sa prospection et son exploitation sont ainsi soumises aux dispositions du code minier. En Guyane, le schéma départemental d’orientation minière (SDOM) encadre également l’activité minière et répartit les espaces constituant le territoire du département de la Guyane en quatre zones dans lesquelles les possibilités de prospection et d’exploitation minière sont définies.
préfecture de guyane - risque aurifère

-lié à l’activité humaine
L’augmentation de population (+2.5% /an) provoque une augmentation des surfaces artificialisées et défrichées de façon légale ou non. Les infrastructures liées au transport sont obsolètes et peu développées (ports de Degrad des Cannes et Pariacabo, le reste des fleuves n’étant pas aménagés). La question de l’électricité dévolue à la population de Cayenne (Sara) se pose sur la future centrale du Larivot (biomasse liquide, zone inondable) tandis que le barrage de Patit Saut qui alimente la zone de Kourou a vu augmenter le taux de mercure dans l’eau.
Plan de Prévention des Risques Technologiques (SARA) PDF - 4.3 Mo
La gestion des déchets est problématique, 18 décharges accueillant les déchets mas seules deux sont autorisées. Le tri sélectif est limité, voire absent pour de nombreux produits et sites isolés (déchets hospitaliers, piles...) De plus, le brûlage permanent augmente les taux de dioxine dans l’air.
infrastructures de guyane
décharges sauvages

comment se fait l’information en cas de risque avéré ?

L’information de la population est faite via différents vecteurs. Le dossier départemental des risques majeurs (DDRM) recense à l’échelle d’un département l’ensemble des risques majeurs par commune, dont le risque industriel. Le dossier d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) précise au niveau communal ces risques. Il est complété par le plan communal de sauvegarde qui définit l’organisation pour y faire face.
risques naturels
exemple de présentation (PPRT) du bas rhin PDF - 1.2 Mo

visualisation des données
dossier de presse du ministère de la transition écologique PDF - 1.5 Mo

Documents à consulter
MESSAGERIE PROFESSIONNELLE
WEBMAIL PAR LE PORTAIL D’ACCÈS HORDE
webmail.ac-guyane.fr/login.phpPNG - 5.3 ko

PNG - 2.1 ko

JPEG - 8.4 ko

PNG - 6.7 ko
Retrouvez les ressources EDUSCOL en cliquant sur les liens suivants :

Histoire Géographie LGT

Français LGT

EMC LGT

Histoire-Géographie LP

Lettres LP

EMC LP


©2022 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales